Espace Reporting 123Venture - L'actualité des participations

L'AFIC enquête sur les LBO face à la crise

Vendredi 14 Mai 2010

L’enquête confirme qu’il n’y a pas de risque systémique des LBO. 7 LBO sur 10 n’ont pas de problème de dette. Moins de 2% des LBO n’ont pas résolu leurs difficultés.


L'AFIC enquête sur les LBO face à la crise
L’Association Française des Investisseurs en Capital (AFIC) vient de finaliser avec OpinionWay sa troisième enquête auprès des sociétés de capital-investissement dont tout ou partie de l’activité porte sur le LBO. 76 sociétés membres de l’AFIC ont répondu à l’enquête, représentant 1015 entreprises et 67 % des montants investis en LBO entre 2003 et 2009.

Les LBO ne présentent pas de risque financier systémique

Les résultats de l’enquête confirment les enseignements tirés des deux baromètres précédents et soulignent l’absence de risque systémique des LBO. C’est ainsi qu’au 31 décembre 2009, 70,4% des entreprises sous LBO ne connaissaient pas de problème particulier pour faire face à leurs engagements et ont confirmé leur bonne résistance à une situation économique particulièrement dégradée.

Sur les 29,6 % d’entreprises ayant rencontré des difficultés liées à leur dette, soit 300 entreprises, différents cas de figure sont à prendre en compte :

  • Tout en faisant face à leurs obligations de remboursement, 11,6 % des entreprises ont rompu un ou plusieurs covenants1 des contrats de prêts,

  • 16,2 % des entreprises ont pu négocier un nouvel échéancier de remboursements avec leurs banques

- 6,1 % des entreprises sans apports de nouveaux fonds propres
- 10,1 % des entreprises avec un soutien en fonds propres par les fonds d’investissement

  • 1,7 % des entreprises (dont aucun LBO de plus de 100 millions d’euros) sont encore en cours de discussion ou ne sont pas parvenu à trouver des solutions.

Pour Jean-Louis de Bernardy, Président de l’AFIC, « Cette troisième enquête confirme que le LBO ne présente pas de risque financier systémique. Ces résultats sont conformes aux prévisions. Les entreprises sous LBO ont remarquablement résisté à une crise économique sans précédent. En accompagnant leurs participations et en réinjectant des fonds propres, même au plus fort de la crise, les fonds d’investissement ont su rassurer les banques créancières. L’AFIC se félicite de constater que son code de bonnes pratiques pour les LBO rencontrant des difficultés a été largement appliqué par ses membres et par leurs partenaires banquiers, qui ont constamment donné la priorité à la préservation des sociétés opérationnelles »





Recherche



RT @EmmanuelMacron: Les entrepreneurs se battent contre 3 fausses idées : échouer, c’est définitif. Entreprendre en France, c’est difficile…
Samedi 23 Mai - 13:59
RT @benjaminnetter: On cherche à recruter un king du front-end (EmberJS idéalement) chez @lendix, faites tourner autour de chez vous on sai…
Vendredi 22 Mai - 20:17
Ardian injecte 3 M€ dans @Ariane_Systems et organise la sortie des quatre investisseurs historiques dont @123Venture http://t.co/9W6T2wCoEk
Vendredi 22 Mai - 11:36
Les entreprises financées par le #PrivateEquity en bonne santé : chiffre d’affaires, investissement et recrutement http://t.co/b5DODBB9Wr
Vendredi 22 Mai - 09:35
Trouvez l'inspiration parmi les sociétés financées par @123Venture #idéecadeau #fetedesmeres https://t.co/vcQ7zEMSo2
Jeudi 21 Mai - 18:24